Tuée «en haine de la foi», le rosaire à la main | Une Minute avec Marie

Le pape François a autorisé, le 26 janvier 2018, la publication d’un décret de la Congrégation pour les causes des saints reconnaissant le martyre de Veronica Antal, une jeune laïque de Roumanie, tertiaire franciscaine, membre de la Milice de l’Immaculée.

Elle sera donc prochainement béatifiée en Roumanie: Le lieu et le date doivent encore être fixés. En effet, en cas de martyre, un autre miracle que la fidélité au Christ devant le danger de mort n’est pas nécessaire pour la béatification.

Veronica Antal était née le 7 décembre 1935 à Nisiporeşti (Roumanie) et elle a été tuée «en haine de la foi», selon l’expression consacrée, le 24 août 1958, à Hălăuceşti (Roumanie), durant la période communiste (mars 1945-décembre 1989). Elle avait 22 ans.

Elle venait juste de recevoir le sacrement de Confirmation des mains de l’évêque, Mgr Petru Pleșca, lorsque Pavel Mocanu commença à la harceler sur le chemin du retour chez elle. Il lui fit des propositions indécentes et tenta de la violer mais elle se défendit, si bien qu’il la tua de 42 coups de couteau. On découvrit son corps le 26 août: Elle tenait le rosaire serré dans une main.

Zenit

Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

 

CHIA SẺ